Skip to main content Link Search Menu Expand Document (external link)

Business Angels

Les business angels investissent à titre personnel dans des startup en échange d’une participation minoritaire (10 à 25 % du capital). Comme les business angels sont par ailleurs à la tête d’entreprises, ou l’ont été par le passé, ces investisseurs privés peuvent aussi vous transmettre leur expérience et leur carnet d’adresses.

Contrairement aux banquiers, qui n’interfèrent pas dans vos affaires, les business angels s’impliquent personnellement dans les entreprises qu’ils financent. Si vous faites appel à des business angels, choisissez des investisseurs avec qui vous êtes compatible, car vous allez devoir travailler avec eux durant votre phase d’amorçage.

Les business angels peuvent investir seuls, ou en groupe, dans le cadre de co-investissements. Les annuaires comme Femmes Business Angels et FranceAngels répertorient les business angels qui peuvent investir près de chez vous.

Critères d’éligibilité

Les business angels s’intéressent aux entreprises qui :

  • viennent d’être lancées ou sont sur le point de l’être ;
  • vendent un produit qui peut fonctionner à grande échelle ;
  • sont capables de grandir vite pour conquérir un marché rapidement ;
  • peuvent offrir un retour sur investissement conséquent ;
  • commencent à générer des revenus ou sont sur le point de le faire ;
  • font moins de 5 millions d’euros de chiffre d’affaires par an.

En fonction de la maturité de votre projet, deux cas de figure sont possibles :

  1. Si votre produit n’a pas encore trouvé son marché, et si vous n’avez pas encore généré de revenus, vous devrez probablement présenter un prototype aux business angels — pour les convaincre qu’ils peuvent faire une bonne affaire en vous soutenant si tôt.
  2. Si vous pouvez montrer qu’il y a un marché pour votre produit, et qu’il vous suffit maintenant d’industrialiser votre offre pour prendre des parts sur le marché en question, l’exercice sera plus facile, car les business angels auront plus de chance de récupérer leur mise s’ils vous soutiennent.

Avantages

Obtenir un financement de la part de business angels présente plusieurs avantages :

  • vous n’avez rien à rembourser en fin de mois, contrairement à un crédit bancaire ;
  • vous bénéficiez de l’expérience, des conseils, et des contacts de vos business angels ;
  • vous cédez assez peu de contrôle, car les business angels s’en tiennent à une participation minoritaire ;
  • vous donnez du poids et de la crédibilité à votre projet, ce qui peut vous permettre d’aller chercher d’autres financements.

Inconvénients

Les investisseurs privés n’investissent pas sans contre-partie, vous devez leur céder des parts. Si vous tenez absolument à rester le seul maître à bord, un prêt d’honneur (à taux zéro) peut être préférable.

Caractéristiques du financement

Pour savoir si le recours à des business angels pourrait vous convenir, nous avons fait la liste des caractéristiques propres à ce type d’investissement.

Montant envisageable

Quand ils investissent seuls, les business angels peuvent mettre de 15 000 € à 500 000 € sur la table. Et quand ils investissent en groupe, ils peuvent apporter jusqu’à deux millions d’euros (au total).

Délai d’octroi

Si vous faites appel à des business angels, comptez 2 à 6 mois entre votre premier contact avec eux et le versement du financement. Sans surprise : plus votre discours est rodé, plus votre réseau est étendu, et plus vite vous obtiendrez des réponses de la part d’investisseurs privés.

Par rapport aux fonds de capital-risque, les business angels ont la réputation d’être plus réactifs, de se décider plus vite. Si le courant passe entre un investisseur privé et vous, vous n’aurez sans doute pas besoin de fournir 250 indicateurs chiffrés pour obtenir une réponse.

Durée de l’investissement

En ce qui concerne la maturité du financement, attendez-vous à ce que vos business angels cherchent à vendre leurs participations au bout de 3 à 5 ans. La vente peut se faire lors de l’une de vos levées de fonds (seed round et tours suivants), lors du rachat de votre entreprise, ou lors de votre introduction en bourse (IPO).

Documents de référence

Les conditions du financement sont généralement fixées dans un pacte d’associés, aussi appelé pacte d’actionnaires. Ce pacte fait office de convention entre les investisseurs et vous. Il fixe des règles en matière de parts accordées, de versement de dividendes, de gouvernance, et de « sortie » d’un actionnaire — quand un business angel souhaite revendre ses parts.

Questions potentielles

Voici des exemples de questions qui pourraient vous être posées par des business angels lorsque vous leur présentez votre projet.

  • « Quel est votre chiffre d’affaires actuel ? » Vous devez connaître vos indicateurs sur le bout des doigts.
  • « Que voulez-vous financer ? » Évitez les réponses vagues.
  • « De combien avez-vous besoin ? » Là encore, soyez précis.
  • « Que se passera-t-il si nous vous finançons ? » Décrivez précisément les résultats que vous espérez atteindre.

Pour aller plus loin