Skip to main content Link Search Menu Expand Document (external link)

Famille et amis

Comme beaucoup d’entrepreneurs, vous avez peut-être pioché dans votre épargne personnelle et fait appel à vos proches (love money) pour financer les premiers mois de votre entreprise. L’apport personnel, les dons, et les prises de participation entre amis sont des sources de financement très courantes, mais aussi très délicates à manier.

Avantages

Les fonds que vous pouvez tirer de votre épargne ou de votre réseau familial ont l’avantage d’être :

  • disponibles : personne ne peut vous refuser un financement que vous possédez déjà ;
  • accessibles : vos proches accueilleront sans doute votre projet avec moins de perplexité que ne le ferait un banquier ;
  • patients : votre famille et vos amis pourront vous laisser du temps si votre projet met du temps à décoller.

Au-delà du soutien financier, vos proches peuvent bien sûr vous apporter un soutien psychologique, d’éventuels locaux, et quelques contacts.

Inconvénients

Revers de la médaille, les financements familiaux sont généralement :

  • limités : vos proches ne pourront vous soutenir que jusqu’à un certain point et ils ne connaissent pas forcément bien le secteur dans lequel vous vous lancez ;
  • délicats : en cédant des parts à vos proches, vous embarquez votre famille ou vos amis dans votre affaire, ce qui peut être fabuleux (si ça marche) ou délicat (si ça rate) ;
  • asymétriques : vos proches ne savent peut-être pas faire la différence entre de bonnes et de mauvaises conditions d’investissement, contrairement à vous.

Caractéristiques du financement

Quelle que soit la forme que prend votre investissement familial, vous allez devoir penser au montant du financement, aux éventuelles contreparties qu’il implique, et aux documents à préparer.

Montant envisageable

Tout dépend des ressources dont vous disposez et dont disposent vos proches. Certaines entreprises innovantes se financent presque intégralement au moyen de l’apport personnel des fondateurs et des dons de leurs proches. D’autres ont vite besoin d’aller chercher des financements au-delà du cercle familial.

Contreparties

Dans le cas d’un don pur et simple, vous n’avez aucune contrepartie à fournir. Dans le cas d’une prise de participation de vos proches dans votre entreprise, vous pouvez envisager de céder 10 % de votre entreprise à vos proches, environ.

Comme la plupart des entreprises innovantes ne décollent hélas jamais vraiment, si vous décidez d’embarquer vos proches dans votre aventure, nous vous conseillons :

  • de leur présenter très clairement les risques qu’ils prennent en vous soutenant ;
  • de n’accepter des fonds que de la part de personnes qui ont les reins solides et peuvent se permettre de perdre intégralement leur mise.

Documents de référence

Qu’ils prennent la forme de dons ou de prêts entre amis, les financements accordés par vos proches gagnent à être déclarés aux impôts.